ADRESSE  XX

Aux Béninoises et aux  Béninois

A tous les Démocrates du Monde !

  A PROPOS DE L’EXCLUSION  DES PARTIS DE LOPPOSITION DES PROCHAINES ELECTIONS LEGISLATIVES.

 

Béninois, Béninoises,

Mes Chers Compatriotes,

L’heure est grave.Notre pays, le Bénin vit l’un de ses moments les plus délicats de son histoire.

I- CHRONIQUE D’UNE DESCENTE AUX ENFERS

Depuis le 21 Février 2019, l’ensemble des partis de l’opposition ont reçu notification et avec eux, l’ensemble de l’opinion publique nationale et internationale de ce que les partis représentatifs de  l’opposition ont été exclus du droit de participer aux prochaines élections législatives. Chacun pour des raisons différentes, mais tout concourant à un même but : l’exclusion de tout parti autre que ceux de Talon, du droit de compétir aux joutes électorales législatives prochaines.

Depuis hier, les choses se sont encore plus précisées. Le verdict de la CENA a livré son contenu. Seuls sont admis à compétir aux prochaines élections législatives les deux Partis – Union Progressiste et Bloc Républicain- créés par le Bonaparte et  élus  à ses festins. Nous nous trouvons désormais devant l’institution au Bénin d’un Parti Unique en deux fourches.

 

COMMUNIQUE
LE LIMOGEAGE DE DASSIGLI ET DE TOBOULA,
UNE OPERATION QUI NE TROMPE PERSONNE.

 

 Le Conseil des ministres en sa séance de ce jour mercredi 20 février 2019 a pris la décision de limoger le préfet TOBOULA suite à des malversations liées à des lotissements dans la ville de Cotonou. Dans la même journée, les journaux annoncent le relèvement de ses fonctions du ministre DASSIGLI qui aurait aussi joué un rôle dans le même dossier. Tout ceci constitue des manœuvres de Talon pour détourner le peuple de ses préoccupations actuelles qui sont l’aggravation de la faim, du chômage et du désenchantement généralisé.
Tout le monde sait que TOBOULA est un repris de justice à qui Talon avait confié ses basses œuvres qui s’en est fidèlement acquitté.

 

DISCOURS AU MEETING DE CLOTURE DU CONGRES DE MISE EN CONFORMITE DU PCB

 

Mesdames et Messieurs les Dignes Représentants de Partis Politiques ici présents à cette cérémonie,
Camarades de la Convention Patriotique des Forces de gauche,
Camarades du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP)
Camarades Représentants des Grandes Organisations de Masses des travailleurs, des Femmes, des Jeunes, CSTB, MFLPP, UNSEB etc. ici présents
Camarades Responsables des diverses Organisations du Parti.
Mesdames et Messieurs,
Ce jour, 09 février 2019, se tient le meeting de clôture de l’Assise de mise en Conformité du Parti Communiste du Bénin à la nouvelle Charte des Partis politiques.
Le Bénin, notre pays, se trouve de nouveau à la croisée des chemins ; non point en rapport avec les prochaines élections législatives (d’avril 2019) qui constituent certes un élément dans le cours des choses politiques de notre pays, mais à cause des grands enjeux auxquels est désormais confronté notre peuple : l’enjeu de la démocratie, l’enjeu du développement.

COMMUNIQUE A PROPOS DE LA SITUATION AU VENEZUELA


Depuis quelques jours, de graves évènements se déroulent au Venezuela. Lors d’une réunion de l’opposition vénézuélienne, le Président de l’Assemblée Nationale s’autoproclame « Président de la République ». Quelques heures après, Donald TRUMP reconnait ce Président illégitime et menace de lui transférer les biens vénézuéliens mis sous séquestres aux USA. Au même moment, différents pays européens menacent de reconnaitre le Président illégitime si Maduro n’organise pas de nouvelles élections présidentielles. Et, depuis lors, des pressions inadmissibles continuent de s’exercer sur le Président vénézuélien. On voit là qu’il s’agit d’un complot sérieusement préparé pour renverser le Gouvernement légitime du Venezuela.

Communiqué

 

 

 

Le Bureau Politique du Parti Communiste du Bénin a la vive douleur d’annoncer au peuple et à tous les démocrates le décès du Camarade Fidèle QUENUM, ,Membre du Bureau Politique du Parti Communiste du Bénin, Ancien Responsable de l’Union des Etudiants de Dakar (UED), Ancien Président de l’Association des Etudiants du Dahomey (AED) , section française de l’UGEED, Ancien Président de l’Union Générale des Elèves et Etudiants du Dahomey (UGEED), Ancien Président de la Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France (FEANF), décès survenu au CNHU de Cotonou le 17 décembre 2018 dans sa 73 année des suites d’une longue maladie. Le PCB présente à la famille éplorée, à sa femme et ses enfants ses sincères condoléances.