MEETING DE SOUTIEN A LA LUTTE DU PEUPLE TOGOLAIS
Cotonou, Bourse du Travail, 06 octobre 2017
------------------------------
Allocution introductive

VIVE LA LUTTE HEROIQUE DU PEUPLE TOGOLAIS

Le 13 janvier 1963, alors qu’il se préparait à doter le Togo de sa monnaie nationale, le père de l’indépendance nationale Sylvanus Olympio a été assassiné par un groupe de soldats de l’armée togolaise, téléguidé par les services français de Jacques Foccart et conduit par le sergent GNASSINGBE Eyadema. Après un intermède de 4 ans, où le pays est dirigé par un pantin de la FrançAfrique, la France fait prendre le pouvoir, le 13 janvier 1967 par le même Eyadema GNASSINGBE, indiquant que le jour de l’assassinat du premier président du Togo est la date fondatrice de son pouvoir. A son arrivée, tous les partis politiques ont été dissous ; l’armée, républicaine au départ, a été transformée en une armée clanique avec l’élimination physique systématique de tous ceux qui pouvaient lui faire ombrage. En 1970, avec le soutien et la complicité d’intellectuels opportunistes, il a créé son parti unique, le RPT, avec obligation pour tout le monde d’y militer ; aucune voie discordante n’est tolérée et toute velléité d’opposition est noyée dans le sang. Ainsi, depuis 1967, le peuple togolais souffre le martyr avec un régime dictatorial et kleptocrate.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Depuis quelques jours, circulent au niveau des réseaux sociaux et relayées maintenant par certaines presses, des informations faisant état de réunions secrètes d’opposants à Paris, pour soi-disant déstabiliser le pouvoir de Patrice Talon. C’est ainsi que sur le site du journal « Les Pharaons » du 26 septembre 2017, dans un article intitulé : Bénin : Réunion secrète dans la capitale française : Les opposants font le procès de Patrice Talon à Paris », il est écrit : « Des services habilités et une partie de la presse locale béninoise a révélé en début de semaine, qu’un nouveau complot se prépare contre Patrice Talon… Une source a confirmé que la stratégie retenue par les opposants est maintenant d’employer la mesure forte, en provoquant une insurrection à Cotonou, afin de dégager le Président. »
Pour tous ces organes de presse donc, il est question d’une insurrection en préparation pour renverser le pouvoir de Patrice Talon.
Tout le monde sait aujourd’hui la situation catastrophique dans laquelle se trouve le Bénin avec le pouvoir dit de la rupture. Tout le monde voit l’impopularité du régime et son isolement croissant vis à vis de la population.

Motion contre la privatisation des entreprises et sociétés d’Etat


-Considérant que le développement du Bénin actuel à économie de traite basée essentiellement sur une agriculture archaïque avec la prégnance de la monoculture cotonnière et la manne portuaire, consiste à le faire passer à une économie industrielle et développée et ce, en un laps de temps ;
-Considérant que deux options fondamentales en termes d’objectifs économiques existent et se déclinent en les principes ci-après :

COMMUNIQUE
CONTRE LES MESURES AGRESSIVES
DE DONALD TRUMP ENVERS CUBA


Le 16 juin 2017, dans un discours violent et très hostile à Cuba, prononcé à Miami, le fantasque Président américain Donald TRUMP a déclaré annuler l’essentiel des avancées diplomatiques survenues entre les USA et Cuba depuis l’accord historique signé le 17 décembre 2014 entre le Président Barack OBAMA et le Président Raoul CASTRO. Tout le monde sait que depuis février 1962, les USA ont imposé à Cuba un blocus inexplicable qui est condamné par le monde entier. Voyant que malgré ce blocus le peuple cubain n’a pas plié et qu’ils ont échoué dans leur politique agressive visant à changer la nature du régime cubain, les USA, sous la présidence de Barack OBAMA et avec la pression du monde entier ont décidé de s’engager dans un processus de rapprochement entre les deux pays. Depuis lors, on a assisté au rétablissement des relations diplomatiques et à l’allègement de certaines mesures de restriction économique contre le peuple cubain. Ce sont certaines de ces mesures que Donald TRUMP vient d’annuler.

Motion contre les déguerpissements sauvages


- Considérant que la situation économique désastreuse de notre pays a obligé les petits producteurs de notre société à s’investir dans la construction des hangars de fortune pour l’exposition de leurs marchandises ;
- Considérant que cette situation a conduit de nombreux artisans et petits commerçants à s’installer, avec l’accord des autorités de l’Etat, le long des artères de nos villes pour assurer à leur famille la nourriture quotidienne ;