APPEL AUX PARENTS D’ETUDIANTS

LA SITUATION SUR LE CAMPUS UNIVERSTAIRE D’ABOMEY-CALAVI EST TRES GRAVE

         Le 26 juillet 2016, le Préfet du département du Littoral, Modeste TOBOULA, ordonne la répression sanglante et barbare de la marche pacifique des étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi, devant la Bourse du Travail à Cotonou, au motif qu’ils risquaient de franchir une certaine ’’ligne rouge’’. Le même jour, le Recteur Brice SINSIN rend publics la décision rectorale n° 070-16/UAC/SG/VR-AARU/SA, en date du 26 juillet 2016 excluant pour cinq (05) ans de l’Université d’Abomey-Calavi vingt et un (21) étudiants responsables d’associations de la FLASH et l’arrêté n° 484-2016/UAC/SG, invalidant l’année académique dans cette même faculté. Et le Recteur déclare sur des antennes et dans les journaux que ces décisions sont sans recours !

            Ces décisions qui sont suffisamment graves et inacceptables ont été suivies de mesures toutes aussi graves et inadmissibles 

Cliquer ici pour lire la suite:

 

DEVANT LA CATASTROPHE DES RÉSULTATS DE FIN D’ANNÉE 2015-2016, QUE FAIRE ?

Les élèves candidats aux différents examens de  fin d’année scolaire 2015-2016 et leurs parents sont fixés sur leur sort. Des résultats plus que catastrophiques : au Certificat d’Étude primaire (CEP) :39,26%, soit six (06) candidats sur dix (10) ont échoué ; au Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC) : 16%, soit plus de huit (08) candidats sur dix (10) ont échoué ; au Baccalauréat (BAC) : 30,14%, c’est-à-dire que sept (07) candidats sur dix (10) ont échoué. C’est la catastrophe. C’est la désolation.

Cliquer ici pour lire la suite

 

POINT DE PRESSE

Cotonou, le 17 Mai 2016

THEME : « La situation nationale actuelle et les exigences du peuple pour une nouvelle constitution ».

Le vendredi 06 mai 2016, le Président de la République, Patrice TALON a installé une commission technique, chargée des réformes politiques et institutionnelles. Le nombre des membres de cette Commission est de 35 dont plus de la moitié est formée de juristes....

Comme on sait, une Constitution n’est pas d’abord l’affaire de techniciens. Il est d’abord et surtout l’affaire d’un peuple dans toutes ses composantes. Une consultation de ces représentants ne suffit pas. Une Commission technique vient après que le peuple ait défini le type de changement qu’il veut pour le pays. Elle est insuffisante.

Cliquer ici pour lire la suite

 

         Le Bulletin du Consommateur est re-né !


Enfin il est re-né! Clament les consommateurs qui ont connu ce journal, ce bulletin dans notre pays. Oui, il est re-né! Car il y a un bon moment que votre bulletin a disparu. Et il a disparu ou mieux, sa voix s’est éteinte en une période où les consommateurs s’attendaient à entendre cette voix haute et forte. En effet, les sujets objets de cris des consommateurs étaient nombreux. Le panier de la ménagère qui se vide tous les jours un peu plus du fait de la cherté des produits de première nécessité, le coûtélevé de la communication, les défaillances dans les appels téléphoniques, sans oublier le gaspillage de l’énergie électrique et les factures mensuelles salées depuis des années.

Les consommateurs mal nourris sont en plus victimes des inondations annuelles, comme à Cotonou et périodiques, comme à Guézin, dans la commune de Comé, et ailleurs.

Cliquer ici pour lire la suite

 

RECOMMANDATIONS DU MEETING DU 24 MARS 2016

 

Les participants au meeting initié par la Convention Patriotique des Forces de Gauche sur le thème « Victoire sur la tentative de recolonisation et perspectives de luttes pour une véritable rupture », se réjouissent de la victoire du peuple sur la tentative de recolonisation de notre pays avec la défaite électorale infligée à l’envoyé de la France et candidat de la continuité, Lionel ZINSOU. Ils félicitent les travailleurs, la jeunesse combattante ainsi que tout le peuple pour cette victoire.Cliquer ici pour lire la suite

Cliquer ici pour lire la suite