APPEL A SOUSCRIRE POUR DIRE NON A LA RECOLONISATION DE NOTRE PAYS LE BENIN

Le Front de Refus du Bénin-Waxala appelle les Béninois patriotes de l’intérieur comme de l’extérieur, les panafricanistes et tous les démocrates de par le monde à un effort et sursaut patriotique et militant pour sauver notre pays du «Waxala», de l’indignité et de l’opprobre.

Des contributions de toutes sortes, des aides les plus anodines sont appelées. Elles peuvent être envoyées au compte bancaire N° 040 11 218 350 BOA ou déposées contre récépissé au siège du Parti Communiste du Bénin à Gbèdégbé C/1571 Cotonou.

Cliquer ici pour lire la suite

APPEL AU PEUPLE DU FRONT DU REFUS DE BENIN-WAXALA
Cotonou le 29 octobre 2015

Béninoises ! Béninois ! Chers compatriotes végétant dans le silence et l’inaction citoyenne !
LE FRONT DU REFUS DE BENIN-WAXALA est né.
Il t’interpelle et vous appelle à un ultime sursaut patriotique, à travers une mobilisation générale afin de sauver la patrie du WAXALA, que tu vis et que nous vivons à cause de la GADOUE POLITIQUE, fabriquée par vingt-cinq (25) ans d’expérience du Renouveau Démocratique.
Comme le confessent ouvertement dans tous leurs discours, les dirigeants, acteurs et profiteurs de la désarticulation du peuple souverain et de la dégénérescence avancée du tissu socioéconomique national, il est clair que le système politique issu du renouveau démocratique est aujourd’hui en agonie profonde.

Cotonou, Bourse du Travail, le 29 octobre 2015

COMMUNIQUE FINAL DE L’ASSEMBLEE CONSTITUTIVE

Sur appel du Comité préparatoire en date du 23 octobre 2015, s’est réunie ce jour 29 octobre 2015 à Cotonou, Bourse du Travail, l’Assemblée Constitutive du Front du Refus de Bénin-Waxala. Ont activement participé à cette Assemblée des responsables de partis politiques, de syndicats de travailleurs, d’étudiants et de scolaires, d’organisations de jeunes, de femmes et de la société civile, des personnalités ainsi que des citoyens venus nombreux assister à l’événement.

FRONT DE REFUS DE BENIN-WAXALA
Allocution d’ouverture
par le Professeur Philippe NOUDJENOUME

Mesdames, messieurs, chers concitoyennes et concitoyens
Au nom du Comité préparatoire, je vous remercie d’avoir répondu massivement à notre appel.
En effet, l’heure est grave. Le Bénin traverse un moment difficile et délicat de son histoire. De quelque côté que l’on soit, que l’on soit de la mouvance ou de l’opposition, de la classe politique dirigeante ou non, que l’on s’annonce candidat à la prochaine élection présidentielle ou non, le consensus est réalisé sur le fait que le Bénin notre chère patrie, est déjà plongé dans le « waxala », c’est-à-dire dans le scénario catastrophe. Tous les indicateurs sociaux sont au rouge.
Décadence économique : Vente des secteurs vitaux de l’économie nationale à l’étranger ; destruction systématique de tout le tissu économique par une gestion crapuleuse à l’image du port, de Bénin-Télécoms Sa, etc. Le scandaleux contrat de concession des rails à Bolloré- qui restera sûrement l’un des plus lourds passifs du pouvoir de YAYI Boni- atteste du désastre économique et de la perte totale des valeurs où notre pays est plongé.

 

LES COMITES DE LUTTE REMERCIENT LA DIASPORA

La 4e rencontre des comités départementaux de lutte félicite chaleureusement le Comité de soutien aux luttes pour le travail d’information et d’appui politique de la Diaspora aux secteurs en lutte au Bénin, toutes choses qui participent de la défense des libertés fondamentales et des acquis démocratiques mis à mal par le pouvoir failli de Boni YAYI.

Cliquer ici pour lire la suite