Tel : 0618022838

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.ccdb-benin.org

COMITE CULTUREL POUR LA DEMOCRATIE AU BENIN

(C.C.D.B.)

Section française de la ODHP-Bénin

 

DISONS NON  AU DISONS NON AU DROIT DES PLUS FORTS DE FRAPPER SUR LES FAIBLES

Depuis quelques mois, l’OTAN, les USA, l’Angleterre, la France, et beaucoup d’autres pays satellites, déversent des tonnes de bombes sur la Libye. D’une zone d’exclusion aérienne, on est passé par le droit de protection pour en arriver aujourd’hui au droit de mettre en place un régime soi-disant démocratique avec au besoin, l’assassinat du Colonel KHADAFI. Déjà des soldats sont à l’œuvre sur terre pour ce plan.  C’est avec les mêmes mobiles que la France est intervenue en Côte-d’Ivoire pour bombarder la résidence officielle de GBAGBO pour mettre OUATTARA à sa place. Dans les deux cas, on assiste à la politique de la canonnière digne du 19ème siècle où des grandes puissances vont dicter leur loi aux pays faibles. Jamais on n’a vu un peuple aller faire le bonheur d’un autre à sa place. Dans les accords internationaux, tant que la possibilité n’existe pas au niveau des pays signataires d’un accord de pouvoir en user réciproquement, ces accords sont léonins. Nul n’imagine l’armée de Côte-D’ivoire venir bombarder l’Elysée. Toutes ces interventions coloniales ont pour objectifs, l’accaparement et le contrôle des richesses de la Lybie et de la Côte-d’Ivoire. Déjà, nous apprenons que les responsables occidentaux veulent débloquer l’argent de la Lybie bloqué dans leurs banques au profit des dirigeants du CNT. C’est là un véritable acte de gangstérisme puisqu’ils se feront payer les armes qu’ils fournissent au CNT avec cet argent. Voilà pourquoi :

                Le CCDB dénonce  ces agissements colonialistes de l’OTAN, des USA, de la France et des autres puissances impérialistes.

                Apporte son soutien à la lutte anti-impérialiste des peuples libyen et ivoirien.

                Félicite les organisateurs de la marche de ce jour.

                Non au diktat des puissances impérialistes !

                Vive la lutte des peuples pour leur émancipation.

                Paris le 06 mai 2011.

 

 

 

ODHP      CSTB      FéSYNTRA-FINANCES    MFLPP    UNSEB      ALCRER                 INIREF        PCB         CONFESSIONS RELIGIEUSES  …                                                                  

MOTION DES PARTICIPANTS A LA MARCHE DU VENDREDI 06 MAI 2011 :

 NON AUX AGRESSIONS IMPERIALISTES ! NON A LA RECOLONISATION !

Considérant que chaque peuple a droit à l’autodétermination, toute chose consacrée par la Charte des Nations Unies de 1945; la Charte Africaine des droits de l’Homme et des peuples adoptée en 1981 et la Constitution du Bénin du 11 décembre 1990,

 Considérant que sous le couvert d’un ‘’droit d’ingérence humanitaire’’ ou d’une ‘’responsabilité de protéger’’, l’ONU sous la direction de BAN KIMOON joue depuis peu un rôle ambigu en offrant une couverture juridique trompeuse aux puissances impérialistes, pour en fait autoriser celles-ci, l’une d’entre elles ou en coalition à agresser des États indépendants et souverains,

 

LES JOURNALISTES DU BENIN SONT A BONNE ECOLE :

ON NE PIETINERA PAS LA  LIBERTES DE PRESSE!

 

Pour avoir osé critiquer la dispersion de l’Assemblée Nationale par son président avec l’aide des hommes en arme, des journalistes ont été passés à tabac à l’INFOSEC.

Pour avoir l’outrecuidance de couvrir une manifestation de l’opposition à Cotonou, des journalistes ont été bastonnés à sang, arrêtés …

ODHP         CSTB        FéSYNTRA-FINANCES        MFLPP    SEB   ALCRER        INIREF      PCB    CONFESSIONS RELIGIEUSES                                                                    

 

APPEL A LA MARCHE DU VENDREDI 06 MAI 2011 :

 NON A LA RECOLONISATION

 Chaque peuple a le droit à l’autodétermination, toute chose consacrée par la charte des Nations Unies de 1945; la charte Africaine des droits de l’Homme et des peuples adoptée en 1981 et la constitution du Bénin du 11 décembre 1990.

 Et pourtant, sous le couvert d’un ‘’droit d’ingérence humanitaire’’ ou d’une ‘’responsabilité de protéger’’, l’ONU autorise des institutions à agresser des Etats indépendants et souverains.

 

L’ODHP dit non à la confiscation du droit de vote et la fraude.
Transmis par alexandre (Journal FRATERNITE 09/02/11)  à 10:56:53

Processus de réalisation de la LEPI: L’ODHP dit non à la confiscation du droit de vote et à la fraude organisée
            Le processus de réalisation de la Lépi continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive à quelques jours des élections présidentielles du 27 février. On en veut pour preuve l’Organisation pour la défense des Droits de l’homme et des peuples qui a tenu hier à la bourse du travail une conférence sur le sujet. Pour le président de ( ODHP ), Gustave Anato assisté de Thérèse Wawounwa et de Ba Parapé dénonce, de l’avis des experts, il faut un délai d’au moins 18 mois pour organiser une LEPI.